lunedì 9 giugno 2014

Roman Coins - Monete Romane - Römische Münzen (II)



Roman Coins (second part)

Pièces romaines
Romerske mynt
Monedas romanas
Moedas romanas
Roman kolikot
Romerske mønter
Romerska Mynt
Римские Монеты
Monedhë Romake
罗马硬币
羅馬硬幣
الروماني عملات
Մետաղադրամների
Римски монети
Roman mündid
მოჭრილია
הרומית מטבעות
Koin Romawi
Roman mynt
ローマの硬貨
로마의 동전
Rimski novac
Romiešu monētas
Romos monetų
Римски монети
Romeinse munten
रोमन सिक्के
سکه های رومی
Monet rzymskich
Monede romane
Римског новца
Rímske mince
เหรียญโรมัน
Římské mince
Roma sikkeleri
Римські монети
Római érmék
Tiền xu La Mã

Numismatics
Numismatica
Numismatique
Numismática
Numismatik
Numismatiek
Numismatiikka
נומיסמטיקה
Numizmatyka
Numizmatika
Нумизматика
Нумізматыка
貨幣学
علم العملات
ნუმიზმატიკა
Нумизматика
Νομισματική
Nümismatik
Нумізматика
Numismatică
நாணயவியல்
Нумизматика
货币学
Numismātika
화폐학
Դրամագիտական
سکه‌شناسی
Myntfræði
न्यूमिज़माटिक
Huy chương học

lunedì 2 giugno 2014

Le trésor monétaire gaulois de Thuin / Le dépôt de Bronze de Heppeneert - YouTube



Cette vidéo met en scène, de manière tout à fait originale, deux trésors belges : le dépôt de bronze de Heppeneert et le trésor gaulois découvert à Thuin. Le premier constitue le plus grand dépôt de bronze, de la fin de l'âge du bronze, jamais découvert en Belgique. Il compte une pointe de lance et au moins 47 haches. Ces dernières représentent l'aboutissement d'une évolution technologique visant à améliorer la fixation entre le métal et le manche coudé : hache à rebords, à talon, à ailerons, à douille. Le second, conservé aux Musées royaux d'Art et d'Histoire, est le plus grand trésor gaulois trouvé en Belgique, conservé dans son ensemble. Il contient 70 monnaies d'or. Toutes les pièces, frappées et non pas coulées, appartiennent au même type numismatique (statère), mais l'on peut distinguer de nombreuses variantes dans l'exécution des détails. L'avers des pièces montre une représentation de tête stylisée avec la lettre epsilon, le revers, un cheval stylisé avec une roue. On les nomme « statères à l'epsilon ». Elles s'inspirent d'un modèle grec émis par Philippe de Macédoine, montrant sur l'avers une tête d'Apollon et sur le revers un aurige conduisant un char.

Fondation Roi Baudouin: http://www.kbs-frb.be

domenica 12 gennaio 2014